36ème Conseil municipal - 31 août 2018

 

 

Présents : Présents : Emmanuel Adely, Jean Philippe Vernhet, Éric Aragon, Cécile Bazard-Pin, Céline Dartis, Laure Gal. Béatrice Meymarian, secrétaire générale.

 


1/ Prix des locations des Gîtes communaux :


En présence de Pascale Darchy qui fait part de ses observations et conclusions.

Il y a déjà eu deux hausses successives, aussi aucune augmentation n’est-elle décidée pour cette année, d’autant que la fréquentation a été en baisse en 2018.

La question du tarif des locations (salle commune + gîtes) se pose pour les mariages des proches des habitants de la commune : faut-il un prix préférentiel ?
Il est décidé de ne rien changer en saison haute puisque c’est le moment de la plus grande affluence, mais, en moyenne saison, d’adopter le prix de la basse saison ; et de garder les prix tels quels pour cette dernière.

Se pose également la question du coût de location de la salle communale, pour les événements privés pour 1 ou 2 jours, pour les habitants de la commune. En effet, à ce jour les habitants qui souhaitent louer la salle paient 180€ / jour ou 220€ pour 2 jours. Il est proposé de baisser pour les habitants de la commune à 50€/jour.

Un tableau récapitulatif des coûts de chaque type de location est consultable sur le site des locations de la commune de St Pierre des Tripiers, il sera mis à jour à partir du 1er octobre 2018, à l’adresse suivante : gites-stpierre-causses.fr

Par ailleurs, l’alarme de la salle communale est hors service depuis le printemps, il faut vérifier si les devis ont été demandés. À voir pour le prochain conseil d’octobre si les travaux sont programmés.

Se pose enfin la question du prêt des barnums :
Il conviendrait déjà qu’ils soient mis à l’abri l’hiver, et de bâcher la remorque l’été. C’est à présent Laure Gal qui garde la remorque des barnums à La Volpilière.
Il est par ailleurs convenu de ne plus les prêter aux personnes extérieures à la commune. En effet, ils vieillissent et les bâches ont parfois dû être pliées humides, ce qui a laissé des traces de moisissure.

 


2/ Vérification et réfection des toitures des Gîtes :

Il est nécessaire de faire réviser les toitures des gîtes, qui n’ont pas été revues depuis de nombreuses années. À l’occasion de travaux d’élagage au printemps dernier, quelques branches sont tombées sur le toit du gîte de La Vicairie, et une entreprise est intervenue gracieusement. Un travail plus approfondi doit cependant être mené, un devis est produit par l’entreprise Lauze et Paysage, dont le montant est de 5 085€.

5 voix approuvent ce devis ; Jean-Philippe Vernhet ne participe pas au vote.

 


3/ Logement communal de La Volpilière :

Un diagnostic énergétique a été fait par Lozère Énergie : des travaux sur le mode de chauffage sont préconisés. Un accord de principe est donné par le conseil au Maire, afin qu’il fasse effectuer des devis de radiateurs et de poêle à granulés, et qu’il valide les commandes de matériaux nécessaires à la réfection du chauffage de ce gîte.

Un diagnostic des autres gîtes communaux sera demandé à Lozère Énergie, avec une priorité aux locations à l’année.

Ce service est également accessible aux habitants de la commune de St Pierre des Tripiers car la Communauté de Communes Causses Gorges Cévennes (C2G) adhère et contribue au financement de cette structure.

 


4/ Problème de traitement des eaux de pluie au Truel :

Le conseil rejette le devis produit par la société Hermabessière, d’un montant de 13 478€, car leur réponse technique ne semble pas adaptée. Éric Aragon et Jean-Philippe Vernhet se sont rendus sur place et leur constat est que les dernières eaux de pluie de cet été ont raviné plusieurs chemins en contrebas du Truel, à la fois par l’eau qui descend de la route de St-Pierre, et à la fois par celle qui vient de la départementale et du travers. Une zone d’infiltration plus large serait à envisager à proximité de cette évacuation actuelle. Jean-Philippe Vernhet s’occupe de faire chiffrer ce projet auprès de deux entreprises de TP différentes.

 


5/ Occupation du domaine public :

ENEDIS, au titre de l’occupation du domaine public communal par les ouvrages des réseaux de transport et de distribution d’électricité, paiera une redevance à la commune à hauteur de 203€ pour l’année 2018.


6 voix pour.
 


6/ Rapport prix et qualité de l’eau 2017 :

Validation du Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable.

7/ Informations sur les transferts de compétences relatives à l’Eau :


La loi Ferrand-Fesneau, n°2018-702 du 3 août 2018, a été promulguée : c’est désormais le conseil communautaire qui doit se prononcer afin de décider s’il prend ou non la compétence Eau et Assainissement. S’il ne délibère pas pour indiquer qu’il la refuse, la compétence lui revient d’office sur la totalité du territoire. En ce qui concerne notre Com-Com Causse Gorges Cévennes, il semble que l’idée générale soit de laisser la compétence Eau et Assainissement aux communes, en attendant 2026, quand la compétence sera automatiquement transférée en vertu de la Loi NOTRe.
Le conseil confirme à ce jour son souhait de garder la Compétence Eau et Assainissement, afin de gérer au mieux les projets en cours.
Une réunion a eu lieu avec Alain Agulhon du SIAEP du Causse Méjean, au sujet de l’alimentation en eau potable de la Caze et du Truel. Les captages n’étant plus aux normes, il convient de trouver des solutions. Cinq hypothèses sont présentées :
a/ La commune achète l’eau potable au SIAEP du Causse Noir ;
b/ Réalisation d’un forage avec acquisition d’une parcelle (coût estimatif du forage 150 000€) ;
c/ L’alimentation en eau arrive du causse Méjean, il y a 6 kms de réseau à créer ;
d/ Les installations existantes sont conservées avec des opérations de maintenance ;
e/ La commune n’entreprend pas de démarches pour mise en conformité.
Ces hypothèses feront l’objet d’une étude lors du prochain conseil du mois d’octobre.

 


8/ Validation du nom des rues :

Afin de répondre aux nouvelles normes de dénomination de rues, notamment auprès des services postaux et de livraison, les noms suivants sont validés pour le Truel :

Côte de Saint-Pierre, Escalier de l’Église, Escalier du Plô, Route des Gorges de la Jonte, Sentier de la Planque Place des trois Gourgues, Chemin de l’Ancien Four, Voie du Rajol, Chaussée des Berges, Sentier du Ranquet.
Une localisation de l’emplacement de ces rues est disponible en Mairie. Un exemplaire va être remis à la Poste.
Il est possible pour chaque village de faire de même et de soumettre ses propositions au conseil municipal. L’information est à faire circuler afin que chaque village fournisse son plan et ces propositions.

9/ Cadastre napoléonien :

Le cadastre napoléonien doit être restauré. Avec le soutien des archives départementales, une demande de subvention peut être sollicitée. Le cadastre leur est confié pour devis.

 


10/ Délégations municipales :

- Délégation Eau et Assainissement : Jean-Philippe Vernhet
- Délégation Suivi des Travaux : Éric Aragon
- Délégation du Syndicat de l’eau (SIAP du Méjean) Emmanuel Adely et Laure Gal
- Délégation SDEE : Emmanuel Adely
- Commission de Contrôle des listes électorales : Céline Dartis
- Délégation Défense : Cécile Bazard-Pin.

 


11/ Choix d’un blason pour la commune :

 

À une majorité très nette (avec plus de 20 voix d’écart),
c’est ce blason qui a été choisi par les habitants de la commune :

(blason dont vous pouvez récupérer le fichier pdf en cliquant sur l'image)

 


12/ Questions diverses :

- Idée non retenue de donner une subvention de 500€ pour une soirée DJ.
- Chemin des Arcs de St Pierre : il faudra choisir le départ du chemin et la modalité d’information des promeneurs : panneau d’information, quelle taille, quel emplacement, etc.
- Renouvellement de l’interdiction de la pratique du VTT de compétition et de descente en groupe, mais VTT de loisir individuel possible.
- Proposition pour l’année prochaine d’organiser un achat d’arbres groupé en pépinière, auquel participerait la mairie. L’objectif est de limiter la prolifération des chenilles processionnaires à proximité des habitations. Toutes les modalités sont à prévoir d’ici l’été 2019 pour être opérationnel sur les achats à l’automne 2019.
- La question de l’élagage des arbres communaux du village de St Pierre des Tripiers. Il y a le frêne du cimetière qui par grand vent fait travailler des murs privés et communaux. Jean-Philippe Vernhet demande à William Julier de l’élaguer, ainsi que les arbres aux abords du Gîte de la Fontaine.

 

°°°

Prochain conseil municipal le 19 octobre 2018 à 18h30, à la Mairie.


 

°°°

blason st-pierre (petit).jpg